Comment réussir ses photos d’intérieur

Comment réussir ses photos d’intérieur

Saviez-vous que Pixcity est aussi auteur pour le blog de SeLoger ?

D’ailleurs, si vous êtes abonné à leur newsletter vous avez dû voir passer certains de nos articles. Et pour ceux qui n’y sont pas abonnés voici un petit résumé suivi du lien pour lire nos 4 conseils pour être au top avec vos photos d’intérieur.

  • Dans un premier temps nous vous expliquons comment gérer la lumière et faire en sorte de ne pas avoir de fenêtres surexposées.
  • Notre deuxième conseil porte sur la manière de vous positionner
  • Notre troisième conseil vous explique pourquoi et comment respecter les lignes verticales de votre pièce.
  • Et enfin notre dernier conseil porte sur la hauteur à laquelle doit être positionné votre appareil photo.

Tous ces conseils peuvent être appliqués à l’ensemble des pièces de votre maison ou de votre appartement mais pour vous aider à progresser en photographie d’immobilier plus rapidement nous avons lancé une série d’articles qui traitent pièce par pièce la manière de prendre vos photos.

Pour lire notre article sur le blog SeRetrouver rendez sur la page suivante :

Les 4 conseils indispensables pour réussir ses photos d’intérieur

Et n’hésitez pas à mettre en commentaire des sujets que vous souhaitez voir traités sur notre blog.

Coup de foudre et photographe immobilier

Coup de foudre et photographe immobilier

20 secondes… c’est le temps que vous avez pour accrocher ou non un acheteur sur votre annonce et lui donner envie de poursuivre sa lecture.

En effet, selon un article du Wall Street Journal « 20 seconds for love at First Site », des chercheurs ont utilisé des mesures de suivi de regard afin de savoir comment les acheteurs se comportaient devant une annonce immobilière sur internet.

Cette étude a donc segmentait les utilisateurs en deux groupes :

  • Ceux qui ont quitté la page de l’annonce après avoir regardé la photo principale
  • Ceux qui ont poursuivi leur lecture après avoir regardé cette photo.

Dans cette étude on s’apercoit en fait que de nombreuses personnes quittent l’annonce avant même d’avoir lu le descriptif du bien !

Il est donc important de s’attarder sur cette partie des acheteurs afin de savoir pourquoi ils ont quitté la page et pourquoi ils ne se sont pas sentis engagés par cette première photographie…

Lorsqu’on regarde cette infographie, on s’aperçoit que nos yeux font naturellement un Z lorsque nous regardons une annonce immobilière

Ainsi, l’étude démontre que le but de la 1ère photographie (sur laquelle un acheteur s’attarde envirion 20 secondes) est bel et bien de donner envie à l’acheteur de lire les critères du bien puis de passer aux autres photos avant de finir avec la description du bien. Cela signifie :

  1. Que la première photo doit être à couper le souffle
  2. Qu’elle doit donner envie d’en savoir plus
  3. Que les vignettes des autres photos sont bien plus importantes que le texte d’une annonce

 

Selon une annonce du professeur Michael Seiler, fondateur de l’Institut sur le comportement et l’expérience Immobilier à l’Université Old Dominion :

« Sans une première photographie accrocheuse, la bataille est perdue avant même qu’elle ne commence. Il faut attirer l’attention des gens dans les deux secondes. »

C’est pourquoi l’élément clé dans la commercialisation d’un bien est la photographie. C’est le fil rouge qui donne envie d’en savoir plus et qui doit convaincre l’acheteur de venir visiter.

 

Lorsque vous allez réaliser vos photographies d’immobilier vous devez en fait vous placer dans la peau d’un acheteur et de vous demander : si je devais acheter cette maison ou cette appartement quelle image me motiverait à poursuivre ma lecture de l’annonce ?

Posez-vous cette question pour chaque pièce photographiée et vous verrez que le résultat final sera bien plus chaleureux que si vous aviez fait vos photos d’immobilier sans vous poser de questions !

 

A vous maintenant de créer le coup de cœur !