Pour ce nouvel article nous allons parler matériel photo car c’est une question qui nous est souvent posée dans la photographie d’architecture : qu’est-ce qu’un objectif grand angle ?

 1) Définition d’un objectif grand angle

 

Dans notre jargon de photographe, un objectif se définit par sa focale et s’exprime en millimètres : 35mm, 50mm, 200mm…

Il est admis qu’en tant qu’être humain nous avons un champ de vision correspondant à un 50mm. C’est d’ailleurs l’objectif le plus utilisé en photographie de reportage : lorsque vous regardez dans votre viseur vous voyez exactement la même chose que sans votre appareil photo.

Au-delà de 50mm les objectifs vous permettent de zoomer dans la scène que vous photographiez, un objectif au delà des 50mm est appelé téléobjectif.

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui se trouve en dessous des 50mm : il s’agit des objectifs dits grand-angle qui vous permettent de voir plus large que ce que vous voyez en vrai.

 

Dans la photographie d’architecture nous utilisons même des objectifs ultra grand-angle entre 10 et 18mm.

 

Cela nous permet donc de montrer un maximum de choses sur une seule photo sans avoir à prendre du recul (ce qui est parfois difficile en intérieur lorsque l’on se trouve dans une petite pièce).

 

2) Les inconvénients du grand-angle

Bien que nous soyons quasiment obligés dans la photographie d’architecture d’utiliser ce type d’objectif, je dois vous avertir que voir plus grand que dans la vraie vie peut avoir de fâcheuses conséquences…

Mais non, ne vous inquiétez pas rien de grave !

Il existe deux défauts majeurs :

  • Le premier est la déformation du premier plan. C’est d’ailleurs pour cela qu’il faut absolument éviter de faire un portrait avec un grand angle… Comme tout ce qui se trouve au premier plan risque d’être déformé, je vous conseille de ne pas trop vous coller aux objets et d’éloigner tout objet de cette zone.

 

  • L’autre inconvénient est un petit problème de différence de qualité d’image sur les différentes parties de votre image : ce qui se trouve au centre sera beaucoup plus détaillé que sur les bords et vous verrez souvent un effet de vignettage apparaitre sur vos images.

Bien évidemment, ces problèmes sont bien plus présents sur les objectifs grands-angles d’entrée de gamme mais tout cela peut largement être rattrapé avec un peu de retouche.

 

3) Quel objectif grand-angle pour la photo d’architecture ?

Tout d’abord je dois vous avouer que tous les capteurs des appareils photos reflex (DSLRs) ne sont pas égaux.

Il existe en effet deux types de DSLRs:

  • DSLR Full Frame qui ont des capteurs numériques identiques ou quasiment identiques aux films 35mm en photo argentique. Voici quelques exemples de reflex Full Frame : Canon 1Ds, 1Ds-MkI, MkII ou MkIII, Canon 5D et Nikon D3, Nikon D700…
  • APS DSLR qui ont des capteurs plus petits qu’un film 35mm comme les : D300, D200, D40, D80, D70, D50, 40D, 400D / Xti, 30D, 20D …

Je sens que je commence à vous perdre et que vous vous demandez ce que cela a à voir avec notre sujet sur le grand-angle…

Tout !

En effet lorsque vous montez un objectif 18-55mm (objectif de base livré avec la plupart des reflex) sur un capteur Full Frame vous obtenez un …….. 18-55mm, tout va bien.

Par contre, lorsque vous montez ce même objectif sur un APS (petit capteur) il va se comporter comme un 28,8-88mm !

En effet comme votre capteur est plus petit il va agir comme un zoom et multiplier votre focale (par 1,5 chez Nikon et 1,6 chez Canon).

Vous l’aurez compris cela pose un problème dans la photographie d’architecture et tout particulièrement en intérieur car vous perdez l’effet ultra grand-angle et votre champ de vision est réellement réduit.

Si tel est votre cas il vous faudra donc avoir cette information en tête lorsque vous acheterez un objectif grand-angle. En effet le choix de l’objectif que vous allez monter sur votre reflex est souvent plus important que le reflex lui-même !

 

Voici une petite liste d’objectifs (zoom grand angle et focale fixe) conseillers pour la photographie d’architecture chez Nikon et Canon :

 

 

Evidemment cette liste n’est pas exhaustive et tout dépend de votre utilisation et de votre budget.

Avant d’acheter un objectif l’idéal reste de le louer sur plusieurs jours afin de savoir s’il vous convient réellement…

 

Et vous, quel objectif utilisez-vous pour vos photographie d’architecture ?

Share This